Site de démonstration de la plateforme memboGo avec l'application Site Web

Services de kinésiologie en ligne?

 

PROLINK a émis des recommandations sur la question des services en ligne et conseils fournis par les kinésiologues. Prolink rassure les affiliés de l' ACK et les dirigeants des APKs : un membre d'une province est couvert par le programme d'assurance si celui-ci fournit des conseils et des services par Internet ou par téléphone aux patients d'une autre province. La Police générale d'assurance, d'erreur et d'omission couvre les membres exerçant partout au Canada.

L'issue plus complexe est liée au champ d'exercice et à l'enregistrement auprès de l'organisme de réglementation d'une province. La province de résidence du patient détermine généralement le champ d'exercice à suivre. Les membres de l'ACK doivent faire preuve de prudence lorsqu'ils fournissent des services professionnels remboursés / payés par un assureur si le membre n'est pas inscrit pour exercer dans la province où réside le patient qui reçoit ses services. Il est possible que l'assureur ne paye pas les services qu'il a rendus à un patient si le Kin n'est pas enregistré auprès de l'organisme de réglementation de la province où le patient a reçu le service. L'assureur pourrait alors également envisager de déposer une plainte contre le Kin dans la province où il est autorisé à exercer, donnant lieu ainsi à une enquête disciplinaire contre le Kin. Les complications sont toujours plus grandes lorsque les services sont rendus au-delà des frontières provinciales par Internet ou par téléphone.