La technologie au quotidien du Kinésiologue

Pour vous démarquer dans une industrie qui évolue à grande vitesse, vous devez innover encore plus vite. Le domaine de la santé et de l’activité physique ne cesse d’évoluer, mais il est encore très rare d’y voir une utilisation efficiente des technologies. Avec l’effervescence des appareils et applications automatisant la santé, il y a urgence pour le kinésiologue de trouver de nouvelle façon d’ajouter de la valeur à ses services. Et comme Uber pour  l’univers des taxis, il aurait tout avantage à adopter les nouvelles technologies. Mais qu’elle est l’objectif réel, les avantages qui justifient l’investissement et les enjeux de l’utilisation des technologies?

Objectif

Tout le monde s’accorde pour dire que l’utilisation des technologies peut augmenter  l’efficacité, améliorer la qualité des services offerts et ultimement augmenter la rentabilité. Mais pour comprendre les réelles avantages, il faut reculer plus loin. D’après une étude de l’UQAM[1], plus de 15,74% des Canadiens fréquentent un centre de conditionnement physique. Cependant, seulement 3% accèdent à des services dispensés par les professionnels de la santé. L’enjeu du kinésiologue est donc de créer suffisamment de valeur pour être une nécessité dans l’atteinte des objectifs du grand public.

Avantages

Par contre, le suivi rapproché du client est l’une des plus grandes valeurs d’un kinésiologue, sauf que le temps que vous accordez à cette tâche vous coûte cher. De nos jours, votre client a accès à une multitude d’objets connectés et d’applications mobiles gratuites pour récolter des données sur sa forme physique. Malheureusement, toutes ces informations ne lui servent pas puisqu’il ne peut les analyser adéquatement. Il ne faut donc pas voir ces outils comme des compétiteurs, mais plutôt comme une mine d’or d’informations qui vous permettra de le suivre dans l’atteinte de ses objectifs sans passer nécessairement plus de temps avec lui. Avec ces technologies, il vous sera possible d’analyser les données, de présenter des visuels de progrès et de relancer vos clients automatiquement.

Il est primordial par contre de réussir à gérer ce flux de données. À petit volume, se connecter sur les comptes individuels de chaque client peut être une solution, mais à haut volume, un logiciel qui permettra d’éviter la double saisie, de centraliser l’information et qui sera accessible de partout, à tout moment, sera nécessaire. D’après un sondage fait auprès de notre clientèle, un logiciel comme Hexfit peut vous faire sauver plus de 3.5 heures par semaine.[2]

Enjeux

Attention, vous allez maintenant faire confiance à un logiciel pour sauvegarder l’ensemble des données de votre clientèle, qui plus est, sont des données médicales hautement confidentielles.

Au Canada, PIPEDA[3] couvre les renseignements personnels sauf si votre province possède sa propre loi relative à ce sujet.[4]  Bien que nous ne soyons pas des spécialistes en la matière, nous pouvons mentionner que cette loi fédérale n’oblige aucunes mesures précises, elle recommande plutôt aux entreprises de prendre des « mesures raisonnables » pour protéger les données. Pour ce faire, il est préférable que les données soient conservées sur des serveurs canadiens et qu’elles soient cryptées et sauvegardées régulièrement. Il ne faut pas oublier aussi d’avoir un mot de passe hautement sécuritaire. De plus, vous devriez toujours demeurer propriétaire de vos données.

Ajouté à cela, chaque Fédération à ses propres règlements, il est toutefois possible de ressortir certaines règles générales et bonnes pratiques. En effet, n’oubliez pas de consigner l’ensemble de vos interventions, vous ne devriez pas pouvoir modifier le contenu d’une note sans laisser de trace. Et malgré le fort coût d’espace lorsque vous êtes papier, vous devez toujours garder l’ensemble des dossiers minimum 5 ans à la suite de la dernière intervention.

Bref, même si vous souhaitez intégrer un outil technologique pour augmenter votre rentabilité, vous devez tout d’abord penser à la valeur que celui-ci aura pour vos clients. Et si vous hésitez toujours quant aux avantages de la technologie, n’oubliez pas que la puissance des ordinateurs à doubler chaque année depuis 1965; il ne faudrait pas manquer le bateau...

 

[1] UQAM - ANALYSE DES DÉTERMINANTS DE LA FRÉQUENTATION DANS LES CENTRES DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE AU QUÉBEC

[2] Résumé du sondage Hexfit 2016 - http://www.myhexfit.com/fr/resume-sondage-2016/

[4] La Colombie-Britannique, l’Alberta et le Québec ont leur propre loi sur les renseignements personnels.

 

French