On est tous les mêmes - Jeux de la kinésiologie 2017

On est tous les mêmes

Jeux de la kinésiologie 2017

Kathleen Hossack - ACKVP Communications externes - Manitoba
Les Jeux de la kinésiologie 2017 a soufflé sur Winnipeg cette année d'une force à couper le souffle. N'ayant jamais été étudiante en kin., je ne savais pas à quoi m'attendre.
 
Le week-end a ouvert avec une cérémonie d'inauguration revigorante qui comprenait une bénédiction des anciens Metis locaux, un discours de notre Maire Brian Bowman, et celui des organisateurs des Jeux de Kin. La compétition de danse s'ensuivit, combinée à la compétition de mascotte, qui dura la majeure partie de la matinée. U de Toronto ouvra la voie ici avec une danse dédiée à la maladie mentale, un thème commun tout au long du week-end avec les chants de ralliement tels que «Pas tous les héros portent des capes» et «On est tous les mêmes» que les slogans pour le week-end.
 
Assis dans le public en regardant ces équipes de partout au Canada chantant et s'applaudissant les uns les autres, et performant des danses spectaculaires, je me suis dit soudainement à moi-même «J'ai raté de quoi à l'Université» et «Je ne pourrais jamais faire ce que font ces jeunes pendant tout un week-end". L'énergie qui m'a frappé quand je suis arrivée pour la cérémonie d'ouverture, en voyant des étudiants, environ 700 jeunes, chantant et excités par tout ce qui était à venir pendant le weekend, était incroyable.
 
Pour ceux d'entre vous qui ne le savent pas, les Jeux de Kin. est un événement annuel national organisé pour les étudiants en kinésiologie au Canada. Les élèves participent à des défis académiques et sportifs pendant un week-end. Déambulant sur très peu d'heures de sommeil et étant dans un état perpétuel de récupération, persistant et survivant des événements sociaux de la soirée précédente. On a tous été jeune et avons tous passé par là - admettons-le. Les défis comprenaient une course étonnante autour de la ville, des compétitions de natation, et le "football" (soccer) de bulle, pour n'en nommer que quelques-uns, avec quiz académiques, jeux de mémorisation, et une joute de Jéopardie.
 
Au cours du week-end, j'ai vu des étudiants qui étaient complètement balayés par toute cette énergie euphorique, quelqu'un en perpétuelle récupération de la veille, et beaucoup d'entre eux quelque part entre ces deux états. Quoi qu'il en soit, cette énergie revigorante a duré tout le week-end. En tant que représentante de l'ACK, j'ai eu l'occasion de discuter avec de nombreux étudiants et j'ai été surprise d'apprendre que la majorité d'entre eux n'avaient jamais entendu parler de l'Alliance nationale. J'ai donc eu d'importantes conversations, quoique courtes. Combien d'entre nous, Kins qui travaillons maintenant, avons vécus de tels moments à l'école? J'ai également été frappé par l'enthousiasme et l'intérêt de ces étudiants à connaître l'ACK et à quel point ils étaient faciles de leur en parler. Ce n'est pas souvent qu'on assiste à un événement de grande envergure comme celui-ci et que l'on puisse avoir des conversations si inspirées partout où que vous soyez et à qui vous parlez.
 
Dimanche a eu lieu la finale du défi académique. L'ACK et les APKs ont commendité cette partie académique, et nous avons pu exprimer notre gratitude à tous les participants. C'est la première fois des Jeux de Kin. qu'ils étaient soutenu par un commanditaire académique majeur, et tout le monde en étant impressionné. Lors de la dernière épreuve du défi académique, les jeunes ont été surpris par des questions couvrant des sujets auxquels les étudiants ne s'attendaient pas ... l'assurance, la législation, la gestion d'une entreprise et la portée de la pratique. Quatre équipes se sont affrontées en finale. Des membres de chaque équipe nous ont approché par la suite pour nous faire part qu'ils s'étaient reconnaissants d'avoir eu l'opportunité d'apprendre bien des choses inconnues de la profession. Beaucoup d'étudiants de 3e et 4e année ont été surpris de découvrir combien ils avaient encore à apprendre pour atteindre les prochaines étapes vers leurs carrières choisies. Cela a été pour moi une autre partie importante et inspirante du week-end, de voir combien ces étudiants ont soiffe de connaissances et combien ils sont reconnaissants d'avoir l'opportunité d'apprendre.
 
Au gala de dimanche soir, je n'étais pas sûr comment ces Kins faisaient pour tenir debout .. mais debout ils étaient, et l'énergie toujours présente depuis ces premières heures à la cérémonie d'ouverture était toujours aussi forte. Je peux honnêtement dire que je n'ai jamais été à un gala de remise de prix où tout le monde applaudissait si fort pour tout le monde. Il était facile d'être emporté par l'enthousiasme contagieux. Mon impression générale du week-end était d'une pure fierté dans l'avenir de la kinésiologie. Il y avait sans doute des centaines de Kinésiologues capables, passionnés et motivés présents au cours du week-end. Il y aura sans aucun doute à mon avis cet enthousiasme inspirant qui se poursuivra lors de leur passage dans le «monde réel» de la profession, poussant nos spécialités à mieux se promouvoir et à avoir un plus grand impact partout au Canada. Inspirer est un euphémisme, quand je pense collectivement au succès des Jeux de la kinésiologie 2017.

Merci aux partenaires de l'ACK: HexFit, Prolink, HumanKinetics, TD Meloche Assurance et BCAK, AKA, OKA, FKQ, NBKA et NLKA.

French